10ème édition de la KEDADA SIDE du 30 au 31 Mars 2019

Inscription avec le nain pour cette concentre en Espagne à Anzanigo un peu floklorique car le camping ne répondait pas et on ne savait pas si nous notre inscription était validée.

Environ 700 kms.

Après confirmation, vient le moment du départ le samedi à 08H00 après avoir chargé le side et oublié quelques affaires…pas grave on a fait sans.

Donc départ à 08H00 en direction de l’Espagne, la route choisie est celle passant par le Tunnel de Bielsa (Je ne supporte pas la route entre Tarbes et Pau pour récupérer le tunnel du Somport).

Donc L’Isle en Dodon, Lannemezan, Saint Lary Soulan, Tuennel de Bielsa, Ainsa, Fiscal, Anzanigo.

Il fait bon même si un peu frais en montant en altitude après Aragnouet, pas de pluie, c’est l’essentiel.

La route se fait agréablement avec des paysages forts sympathiques jusqu’à Sabiñánigo où nous nous arrêtons mettre de l’essence.

uEnsuite, la route se fait plus petite et tumultueuse pendant 30 kms. La vue est belle et dégagée se qui fait oublier à mon nain qu’elle est dégradée par endroit.

Nous arrivons à Anzanigo vers 13H00. Passage à l’accueil puis on s’installe dans le camping avec la tente.

Repas et papotage puis vers 15H30-16H00 on part en balade.

Troupeau de side sur une belle route viroleuse et roulante à souhait jusqu’à un village fort bien placé pour admirer la vue mais dont je n’ai pas vu le nom.

Retour au camping par cette même route après 50-60 kms en tout.

Papotage, glandage avec nos amis Espagnols puis vient l’heure de l’apéro qui durera longtemps, longtemps, trop longtemps même. Vers 22H00 on passe à table, repas préparé par le camping. Ne me demandez pas les noms de ce que nous avons mangé, nous ne les connaissons pas. Néanmoins ce n’était pas exceptionnel, trop de surgelé.

Vers minuit au dodo.

Après le changement d’heure, réveil matinal et nous attendons le petit déjeuner. Le petit déjeuner est moyen sans plus.

On replie la tente, on range le barda et papouille à tout le monde. Avec le nain on se met en route et on retrouvera des copains sur la route puis on les perdra.

Dans ce sens, nous avons les Pyrénées Espagnoles dans notre vue avec le Mont Perdu en ligne de mire.

Passage du Tunnel de Bielsa et après Aragnouet, nous nous arrêtons manger.

Tiens, un bruit de side….les copains….qui font une pause…et qui repartent car ils ne leur restent pas longtemps à rouler.

On repart et à l’entrée de Saint Lary, on retombe sur d’autres copains. Comme quoi toutes les routes vont à Anzanigo. Et on les perd, car eux montent sur l’autoroute de Toulouse.

Nous on poursuit la route et Vers 16H00 nous arrivons à la maison.

Concentre agréable mais pour perdurer avec ce camping, il va falloir que le camping fasse des mises aux points car le fait d’être relais motards ne permet pas de faire l’impasse sur la qualité.

  1. Jean D Gomes

    Bravo pour ses belles photos et en ce qui concerne le relais effectivement ils faut qu’ils fassent un effort pour l’accueil déjà et pour ce que tu cite également car le patron Emilio a pris sa retraite.
    Jean

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén