02 au 04 Février : Hivernale à Vassieux en Vercors

J’ai eu vent de cette hivernale organisée par la FFMC 26/07 à Vassieux en Vercors du 02 au 04 Février 2018.

Le Vercors, je connais mais pas en hiver. Il se doit d’aller vérifier par soit même que c’est aussi magnifique que l’été.

C’est parti et afin de rajouter des kms, je vais passer par Aurillac, ca fera une pré-hivernale

JOUR 1 : 

C’est parti, il fait beau et en ce moment c’est assez rare pour être souligné…..pas de pluie. Rien de bien exceptionnel sur ce trajet aller.

Dans le Gers

Sur la route après Caylus, le ciel se couvre.

Et après Villefranche de Rouergue c’est pire mais je n’aurais pas de pluie.

Après de multiples déviations et zone de travaux, j’arrive à Aurillac avec la nuit.

JOUR 2 :

 

Départ d’Aurillac vers 09H00 en direction de Vassieux en Vercors. Ca va il fait pas trop froid et ca roule bien. Petite pause après avoir passé le Super Lioran et juste avant Massiac.

Petit passage sur l’autoroute et je rejoins Brioude puis la route du Puy en Velay

Rocher et chapelle Saint-Michel D’Aiguilhe : http://www.rochersaintmichel.fr


Après avoir passé, le Puy en Velay et saint Julien en Chapteuil (à 12H15, une pharmacie indique -4°) je prend la direction de Saint-Agrève. Sur le plateau je rencontre la neige sur la route. Il se déroule d’ailleurs non loin de là une autre hivernale : La Burle qui porte le nom du vent qui souffle à cet endroit.

Après Saint-Agrève

Pause repas, c’est joli, la température est un peu remontée d’après mon ressenti. Les paysages ont bien changés depuis le Gers

La descente sur Valence est très agréable et la température est bien remontée, il fait 9°. Pause café et dernière ligne droite (Si je puis dire ainsi 🙂 )

Vue sur le Vercors depuis Pont-en-Royans

Et je monte en direction de Vassieux en Vercors.

 

Sid dans le Vercors

 

 

J’arrive au point de rendez-vous et il est pas loin de 17 Heures. Le soleil décline. Pointage aux inscriptions, je rentre dans le champ et je vais m’installer où Sid s’arrête. Planté dans la neige il n’ira pas plus loin. J’installe rapidement mon camp et je déneige un peu le side car la météo annonce est fraiche et je ne voudrait qu’il soit complètement pars par le gèle.

Photo du camp vite fait car mon téléphone gère très mal les photos de nuit.

A partir de là, plus de photos. Le soir je ferais la connaissance de plusieurs personnes bien sympathique avec lesquelles je discuterais tout au long de la soirée.

On a alimenté le feu tout en mangeant la soupe offert par la FFMC (Excellente soupe d’ailleurs !!). 22H30 au dodo car la journée a été longue. Dans la nuit le thermomètre dans la tente descendra jusqu’à -4° donc dehors peut-être -6°

JOUR 3 :

Levé comme une fleur à 08H00. Le plus dur est de sortir du duvet et de s’habiller. Vite fait…..direction le barnum pour prendre un café et se mettre près du feu pour se réchauffer.

Ce matin il neige alors qu’il est rien tombé dans la nuit.

Ca y est le gros de la concentre arrive et le champs se rempli….y a de la place quand même.

Dans l’après-midi j’en profiterai pour aller me promener. En bas on voit le camp avec les tentes.

Retour au camp, bavardages, soupes, feu car il caille. Le propriétaire nous propose de voir son élevage de biquettes

A la nuit tombée -7° et du coup le feu a grossi.

Dodo vers 22H00 car il fait froid et la nuit me le confirmera, jusqu’à -10° dans la tente. A l’extérieur d’après les autres entre -12° et -14° La bouteille de soda a gelé alors que la veille elle n’a pas gelé.

Feu, petit déjeuner et pliage des affaires. Je traine pas car j’ai de la route et ca caille. Au départ de Vassieux, à 09H45, -6°

Pause repas entre Valence et Saint-Agrève

Du soleil, de la chaleur (relative tout de même !!). Il faut en profiter car je sais que ca ne va pas durer. Remise en route et effectivement après Saint-Agrève, de la neige sur la route. Ils préviennent même que la route n’est pas salée….ca va être fun….mais ca passe… 🙂

Ensuite Le Puy en Velay, plus de neige sur la route ni même en passant le Super Lioran.

JOUR 4 :

Ce matin sur Aurillac il neige et ca colle à la route. L’hivernale est pas finie. Le side patine un peu dans les cotes même avec les pneus neige. C’est que ca grimpe le Cantal. Je mettrais une heure à faire la route qui me prend habituellement 35 minutes. Je ne rencontrerais plus de neige après Maurs mais de la pluie. Entre la neige, les déviations et les travaux j’aurais mis 5 heures pour rentrer et faire 260 Kms. La moyenne est basse.

 

Le mot de la fin :

Une superbe hivernale dans des conditions hivernales. Les paysages sont grandioses et la FFMC 26/07 a organisé ça d’une main de maitre pour une première. Il y avait environ 130 inscrits (limité à 120)et un peu moins sur place mais c’est très bien et ca permet de créer une ambiance conviviale. En tout, 1300 Kms et des beaux souvenirs plein la tête. A refaire…….

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  1. argouet

    effectivement magnifique hivernale, je suis de Sauternes on a dû discuter autour du feu!!!

    • sebnini

      Coucou,

      Certainement que nous avons discuté près du feu 🙂
      Peut être à une prochaine concentre et si tu vois le side-car n’hésites pas à faire un petit coucou

      sebnini

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén